Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 20:25

Et voila, C'EST PARTI !

 

La planche navigue vers la bretagne où j'espère elle accostera sur le podium de ce concours d'un festival BD très sympa.

 

J'aurais pu prendre plaisir à la mise en couleur en aquarelle si le papier Vinci ne m'avait pas fait autant galérer.

Il m'avait été conseillé et je l'avais remarqué pour sa blancheur et  testé dans un article précédent, trop superficiellement c'est clair.

Les problèmes s'accumulent: la première eau pénètre mal le papier: souvent des effets huileux. Même  sur les surfaces humides les couleurs s'étalent mal : elles ne diffusent pas bien. Au séchage les couleurs restent fragiles.

Le grattage même léger est une catastrophe: le papier perd sa surface et s'éffiloche... Une couleur la dessus et c'est la tache ! Il y en a un exemple devant le parebrise  ci-dessous.

J'ai du reprendre plusieurs problèmes à l'acrylique opaque.

Bref, après cette expérience pénible, j'ai détruit mon stock de papier Vinci (10 feuilles) et on ne m'y reprendra plus !

 

Cela dit, un défoulement nécessaire, cela aurait pu être pire et je ne suis pas mécontent de certaines cases, même si une page A3 était un peu serrée pour mon histoire.  

 

On verra bien !

 

vol714 cestparti

Partager cet article
Repost0
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 12:50

Pour dessiner des avions réels il faut de la documentation.

 

Mais pour un avion imaginaire à priori non. Cela me semblait une épine de moins à s'extraire des neurones.  

En fait, pour le dessiner sous différents angles, je me suis vite rendu compte que la 3D de mon bio-système personnel se limitait à des vues classiques ou déformées. Par ailleurs, je n'avais pas envie de me farcir à chaque case une construction style dessin industriel.

Donc une seule solution, à part  utiliser un éditeur 3D comme Blender qu'il faudra que j'ingurgite un jour: une maquette.

Avec un peu de bois et de colle, cela se fait finalement  très vite.

 

Avion04s

 

D'autant que seules les formes principales sont utiles: pas besoin de peaufiner.

Et puis la matière est plus agréable à pétrir que le clavier et le stylet, même pour un malade de la programation.

 

avion05s

 

Et voila le "Fou de Bassan" prèt à accueillir ses passagers.

 

Avion Perso01s

 

Et les voila qui arrivent !

Sydney au manche et le mécano.. tiens il n'a pas encore de nom !

Voyons voyons...  Cela demande réflexion...

Si quelqu'un a une idée je suis preneur !

 

 Avion Perso03bs

 

En  attendant, il me faut une déco pour cet avion.

Compte tenu du thème du concours, le choix est évident et  les connaisseurs le reconnaitront facilement, même si j'ai du adapter un peu le design de R.Leloup à mon propre avion.

 

Reste à habiller les personnages...

 

Avion Perso04s

Partager cet article
Repost0
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 19:05

 

C'est le moment que je préfère !

Les personnages, créés au départ selon les stricts besoins de l'histoire, commencent à montrer leurs personnalités et à prendre de ce fait leur indépendance.

Ils peuvent alors apparaître en dehors du scénario initial, dans des illustrations ou même d'autres histoires.

LesMecanos01 100

Partager cet article
Repost0
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 22:00

Cette histoire en plein ciel nécessite un véhicule adapté. Quelque chose qui peut voler comme un oiseau, mais sans le désagrément de battre des ailes. Une sorte de solide petite machine qui serait propulsée par un moteur spécial poussant l'air à grande vitesse vers l'arrière. Peut-être grâce à un liquide hautement inflammable ? Pourquoi pas ?  Il faut y réfléchir...

Mais ça devrait marcher.. ou plutôt voler...

Je me demande pourquoi personne n'y a pensé avant !

 

 Avion02s

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 19:49

Nouvelle année et nouvelle série de concours BD.

 

La découverte des nouveaux thèmes de chaque concours a quelquechose d'une grande loterie personnelle: les idées exploitables (pour une histoire courte) arrivent dans les 5 minutes ou demandent quelques semaines. Et puis viennent pêle mêle les personnages, les dialogues, le dessin, la couleur. A cette loterie je finis toujours par gagner quelquechose, une idée, un graphisme, une blague que je n'attendais pas !  C'est le plaisir de la chose.

Evidemment les jurys de ces concours ont en général un avis différent : personne n'est parfait !

Mais ils nous font voyager !

 

Pour l'instant, un festival de Bretagne veut nous envoyer tous entre ciel et terre.

Hé bien allons-y !

Vol714 002 100a4

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 20:33

Petit dérouillage avec le grand maitre Mézières !

 

Copier c'est progresser, imaginer c'est s'envoler !

 

mez001 100a4

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 21:05

 Venant juste de revoir le film "Watchmen" que j'aime beaucoup et qui est très proche de la BD, elle_même très loin des comics habituels, il me faut bien remarquer que le cinéma tente désespérément de donner une justification ou de minimiser les costumes délirants des héros de comics qu'il met en scène.

 

Dans "X-Men" c'est le look cuir discret qui prime, et pourtant Wolverine s'en moque dans une réplique du 1er film.  Dans "Watchmen", tout un historique excusant le port du costume est longuement expliqué.  Dans "Spiderman" le héro se colorie d'abord un costume sur un vieux tee-shirt pour gagner quelques dollars sur un ring de catch. Par la suite son costume deviendra vite beaucoup plus hightech. Dans le film d'animation "les indestructibles", où là pourtant les héros sont de vrais super-héros, animation oblige, le costume est un outil indispensable et personnalisé, avec GPS et autres gadgets. On y explique en particulier, avec exemples à l'appui,  pourquoi il faut proscrire la cape ! Un grand moment !

 

En bref, le cinéma nord-américain a un peu honte du look de ses héros de papier, sans pourtant les renier, et il essaie de faire passer la pilule au spectateur...

 

C'est vrai que sur le papier ils sont assez ridicules (et je n'ai même pas parlé du caleçon de Super-man). Merci le cinéma.  

 

 Ci-dessous un dessin inspiré d'un personnage de MARVEL.

Spiderman01 100A4

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 21:59

Un concours BD du festival de St Malo.

 

Le thème, "Accélérateur de Particules",  m'a inspiré dès le début, grâce aux petits personnages d'un autre concours qui étaient tellement faits pour ce nouveau rôle que cela aurait été trop dommage de ne pas les y faire revivre.

Cette fois-ci ils quittent les studios et voyagent... plutot loin !

 

Evidemment je suis encore à la bourre pour terminer deux planches couleurs avant lundi, mais cela fait partie du jeu.

 

 

StMalo001s

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 20:48

<< Il est certain que les performances des transports aériens aujourd'hui dans des domaines basiques comme  le bruit, la pollution, le confort, l'esthétique, le plaisir du voyage, sont simplement navrantes.

Et cela ne risque pas de s'améliorer: plus la technologie progresse (pour limiter les couts en carburant) plus l'on construit grand et l'on tasse les passagers. Donc finalement les paramètres cités plus haut restent au même point ou se dégradent.

L'énergie fossile n'est décidément pas encore assez chère pour relèguer la majorité de ces grosses machines bruyantes et puantes, qui zèbrent le ciel de tristes nuages rectilignes, dans les poubelles de la futilité humaine: en effet, prendre un vol aller-retour dans la journée pour pouvoir traiter une affaire à 500Km ou aller chercher ses croissants en avion comme le préconisait la pub d'une compagnie aérienne, est-ce vraiment raisonnable ?  

  

Avec une énergie fossile devenant vraiment chère, les hommes sont obligés de développer une technologie aérienne beaucoup plus avancée qui devra s'inspirer des efforts de recherche et développement incessants et terriblement efficaces de l'évolution : à savoir les oiseaux.

 

On en arrive ainsi à la création des Mécaoiz, une lignée de machines volantes sur le principe des oiseaux et qui devient la base du transport aérien non polluant du 22ième siècle. >>

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Voici un scénario de fiction qui pourrait être prometteur.

 

 Mecaoiz001 100A4

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 21:19

C'est raté pour ce concours de Suisse! Dommage !

 

Les gagnants seront publiés sur le site de BD-Fil demain en 8, c'est-à-dire vendredi 9.

 

Mon histoire n'est pas spécialement originale bien sûr mais je suis content de ce travail malgré ses multiples défauts.

A vous de voir.

 

msnp005 72A3

Partager cet article
Repost0