Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2014 7 13 /04 /avril /2014 20:03

Enfin le zoo de Vincennes réouvre ses portes après plusieurs années de fermeture.

 

Le zoo a été entièrement reconçu et réaménagé. La presque totalité des anciens batiments, des enclos et des chemins a été détruite. C'est sûrement triste pour de nombreuses personnes, dont je suis, car il y avait tant de souvenirs d'enfances et de famille dans l'ancien zoo qui n'existe plus !

Mais bon, l'ancien zoo était vétuste, qu'en est-il des améliorations:

 

D'abord beaucoup moins d'animaux qu'avant: pas d'éléphants, pas d'ours ni blancs ni bruns, pas de phoques, pas de tigre, pas d'hippo, pas de chameaux, pas d'hippos nains, pas de fenec, pas de suricates,etc,etc...

La raison est qu'il faut laisser plus de place à chaque espèce. Soit, mais l'espèce  qui a maintenant le plus de place, c'est la restauration: deux grands restaurants (contre un seul avant), 4 ou 5 "points gourmands" contre 2 ou 3 petites gérites avant. Sans compter une immense boutique, bref il s'agit maintenant de faire de l'argent. C'est assez clair dans tout le style des nouvelles installations. S'il s'agit de la survie du zoo cela se comprend. Mais le fait que sa survie dépende de sa rentabilité est assez inquiétant, compte tenu de son importance culturelle.

 

Revenons aux animaux.

Les girafes sont maintenant les reines. Elles ont récupéré tout le centre du zoo et leur batiment remplace celui des anciens éléphants : une sorte de hangar industriel tout métallique avec une passerelle de visite pour l'hiver mais hermétique, sans aucun contact avec ces élégantes, pas même un souffle d'air.

Les otaries et manchots ont un magnifique espace propre au spectacle vraiment réussi ( à noter qu'il n'y avait pas d'otaries visibles à cette ouverture).

Un nouveau vivarium présente quelques grenouilles dans un espace bleu gris. Les cages ont aussi un fond bleu gris extrèmement triste. C'est vraiment nul. J'oubliais LA couleuvre et LA vipère.

Je termine les lamentations par le pire du pire: la volière des flamands rose. Ils sont entreposés entre des murs de traverses métalliques et béton au milieu d'une flaque de boue. C'est vraiment navrant si l'on se rappelle de leur situtation dans l'ancien zoo sur une mare fleurie et un fond de verdure avec un chemin agéable à coté de la boutique du souffleur de verre (disparus). Voir la photo plus bas.

 

Je garde pour la fin les réalisations positives :

- Une magnifique grande serre tropicale avec un bassin pour lamentin sur le modèle du zoo de beauval mais en plus grand (quoique moins beau).

- Le bassin des otaries déjà évoqué.

- La présentation générale des enclos avec de grandes vitres (mais beaucoup de reflets dont ce plaignent tous les photographes que j'ai pu observer : à améliorer).  

- Certains anciens lieux préservés : l'ile aux gibbons (sans gibbons) , la grande serre aux vautours, les loutres, certains chemins, et le rocher bien sûr.

 

Je serais bien ennuyé de devoir donner une note à ce réaménagement du zoo qui tient plus de la bombe atomique que de la rénovation. Je pense  que la transformation a trop ignoré l'ancien esprit qui reignait dans ce lieu depuis plus d'un siècle  et qui ne vit plus maintenant que dans l'esprit des enfants devenus grands.

 

Mais j'y retournerai car les animaux (qui restent) eux ne changent pas !

 

Tristes flamands roses dans leur enclo anti-atomique :

flamands 100a4

 

 

Heureusement il y a toujours les girafes pour nous consoler des autres disparus :

giraffes 100a4 

 

 

LE lion. Il y a aussi UN Jaguar et UN Lynx.

lion 100a4 

 

 Et la grande Serre qui est le vrai plus du zoo : magnifique et incontournable.

gserre 100a4 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires