Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 11:53

Je connaissais depuis des années l'auteur de SF Tim Powers pour ses romans trépidants et novateurs comme l'excellent "Les Voies d'Anubis" couronné d'ailleurs de nombreux prix.

Quelle joie donc de découvrir sur les étals des libraires un nouveau roman de cet auteur, enfin que j'ai cru nouveau avant de l'ouvrir: "Sur des mers plus Ignorées" publié une première fois en 1987.  

 

C'est une histoire de pirates où les intrigues et les combats sanglants voient s'affronter les héros et... des équipages de zombies, squelettes ambulants perdant facilement un os ou deux. Tiens !

On y rencontre des pirates célèbres comme Davis et Barbe-Noire pour lequel la magie vadou a peu de secrets, d'où les zombies. Mais comme il en veut toujours plus une expédition est montée à travers une contrée maléfique des caraibes vers... la fontaine de jouvence ! Re-Tiens ! Et ce n'est qu'une péripécie assez courte du roman.

 

Hé oui ! Ce n'est pas un hasard si ce roman de Tim Powers resurgit enfin dans une nouvelle édition, car le dernier Walt Disney "Pirates des caraibes, La fontaine de jouvence"  s'en est  officiellement inspiré.

Mais après la lecture du livre, après avoir vécu toutes ses aventures au coté des nombreux personnages et du héros, un jeune pirate du nom de Jack Shandy ...  Jack comment  ? Vous êtes sûr des initiales ? il est clair que ce roman paru en 1987 a inspiré directement l'ensemble de l'univers des films "Pirates des Caraibes", ainsi que la plupart des personnages principaux, même si certains traits de caractères ont été redistribués. Jack Shandy semble en effet avoir enfanté à la fois Jack Sparrow et Will Turner.

 

Ainsi donc, voilà le véritable effet de la fontaine de jouvence, bien réel celui-ci, de ramener dans le monde des vivants  un roman extraordinaire qui sombrait lentement dans l'oubli (pas pour tout le monde apparemment, mais ce n'est pas précisé au générique ! ).

 

Surtout ne manquez pas de lire cette histoire fondatrice, où le sucre de Walt Disney est remplacé par le rhum et le sang qui coulent à flot, et où les abordages et les combats n'ont pas besoin d'effet spéciaux pour sembler plus vrais que vrais.

 

La nouvelle édition que j'ai trouvée est malheureusement en grand format, mais se fait pardonner par une couverture de Didier Graffet.

Il doit sans doute encore rester quelques anciennes éditions en livre de poche sur internet.  

DGraffet TimPowers001

 

Partager cet article
Repost0

commentaires